• Résidence Toulouse - 01 Octobre 2019

Street-Art à Toulouse : suivez le guide !

Le street-art est né en France vers le début des années 90 grâce à l’influence de la culture hip-hop new-yorkaise. En France, Toulouse est une ville pionnière du graffiti. Elle se situe en deuxième place après Paris comme la ville la plus riche en œuvres de rue. Grâce aux talents de différents artistes, de nombreux murs de plusieurs quartiers toulousains ont été transformés en de véritables toiles. Il est possible de trouver de nombreuses fresques réalisées par des artistes nationaux, voire même internationaux, dans de nombreux secteurs de la ville. Le Graff Tour est notamment une occasion pour découvrir ces œuvres.

Une visite guidée du street-art Toulousain avec le « Graff Tour »

Le Graff Tour est un évènement réalisé par l’office du Tourisme de Toulouse. Il a pour but de faire découvrir aux visiteurs le street-art grâce aux œuvres les plus originales et impressionnantes au travers des rues et des quartiers de la ville. Cette visite est accompagnée d’un guide de l’office du tourisme et d’un graffeur professionnel toulousain.

La visite se fait en deux parties, une visite à pied dans un premier temps et ensuite, un tour en bus qui permet de parcourir un plus grand périmètre et par conséquent, plus de murs. Le graffiti a pour but de faire passer un message et d’exprimer des émotions. Auparavant, la réalisation de ces œuvres a été interdite par la municipalité. Plus tard, en voyant que le mouvement ne pouvait être stoppé, les pouvoirs publics ont dédié des endroits particuliers où les artistes ont la possibilité de s’adonner au street-art.

Le quartier Arnaud-Bernard, un berceau du graffiti

Le street-art est né dans ce quartier de Toulouse. C’est pourquoi il est considéré comme le berceau du graffiti. À une époque, le quartier Arnaud-Bernard était un secteur en développement qui avait beaucoup de friches. Ce qui constituait un terrain de jeu parfait pour les jeunes artistes.

Rapidement, de petits groupes de tous âges se sont formés. Des figures féminines commençaient également à s’imposer. Les artistes devenaient de plus en plus nombreux. De nouveaux talents apparaissent et il en est de même pour les styles.

C’est dans le jardin d’Embarthe qu’on peut rencontrer le tout premier mur offert aux graffeurs par la Mairie de Toulouse. Au début, 2Pon et Déclic étaient les références pour les aspirants graffeurs. Désormais, ils sont considérés comme les pères du street-art de Toulouse.

Les œuvres de 100Taur aux Minimes

Actuellement, il est possible de rencontrer de nouvelles fresques signées par 100Taur dans les quartiers des Minimes. Cette œuvre monumentale de 65 mètres de long et 6 mètres de hauteur a été inaugurée en février 2018.

Il s’agit de la plus grande fresque jamais réalisée à Toulouse. Peuplé de créatures étranges, cet art fait entrer ses admirateurs dans un univers fantastique de 100Taur, univers qui est un mélange entre mythologie et personnages de dessins animés. Cette œuvre a été spécialement recommandée par la mairie de la ville pour un projet d’ouverture des murs au street-art. Il faut savoir qu’entre ce quartier des Minimes et la Rue Cazaneuve, il y a aussi le musée des anciens ambulants de Toulouse. C’est le seul endroit où l’on peut trouver des wagons graffés et dont le thème est le moyen de transport.

Une envie de séjourner dans la ville rose ? Découvrez nos appart’hôtel !

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire